Boucheron s’essaye à la réalité-augmentée

Vous avez toujours voulu porter un bijou de la maison Boucheron, mais vous n’avez jamais eu l’occasion (les moyens?) de le faire? Maintenant, vous le pouvez (virtuellement!) sur le mini-site de Boucheron, sorti cette semaine!

si vous n’êtes pas encore au courant, la réalité augmentée est une technologie faisant appel à une caméra (dans le genre webcam ou appareil photo du téléphone), qui, en reconnaissant un élément de l’environnement filmé, peut faire toute sorte d’animation. Je m’explique avec l’exemple de Boucheron:

Vous devez pour cela vous rendre sur le mini-site dédié à cette « expérience » en cliquant ici!

Tout d’abord, télécharger le logiciel qui permettra à votre webcam de reconnaître la bague (Attention, le logiciel pèse plus de 100Mo, il faut donc prévoir beaucoup de place sur votre ordinateur!).

Ensuite, il suffit d’imprimer une petite bague ou un bracelet sur du papier classique. Ces dessins ont une forme particulière, qui vont permettre au logiciel de reconnaître via la webcam cette forme et de pouvoir interagir ainsi.

Enfin, une fois le bijou découpée et positionné sur votre doigt, vous pouvez vous admirer à l’écran avec une magnifique bague à plus de 2000 euros!

Je suis à la fois contente et un peu déçue par cette nouvelle: contente, car Boucheron s’essaye enfin aux nouvelles technologies, mais aussi un peu déçue par la qualité du site. Je ne l’ai pas non plus encore testé (les 100Mo me rebute un peu disons…) mais je me demande s’il existe d’autres fonctionnalités (prendre une photo, envoyer à un ami, partager sur Facebook, pour ne citer que les fonctionnalités les plus basiques…).

5 pensées sur “Boucheron s’essaye à la réalité-augmentée

  • 4 novembre 2010 à 11:27
    Permalink

    savez vous quel agence web a réaliser ce site?

  • 4 novembre 2010 à 11:33
    Permalink

    Je n’ai pas réussi à trouver l’information. Et il n’y a rien écrit sur le site Myboucheron…

  • 8 novembre 2010 à 15:23
    Permalink

    « Boucheron s’essaye à la réalité-augmentée » avec peine et fracas. La réalisation n’est pas ce que l’on atteint de la part d’un joaillier de luxe. La bonne idée aurait été de ne pas le faire.
    Pour les fonctions de partage, elles existent et renvois sur le site. Je me demande pourquoi ils n’ont pas utiliser la technologie Flash Paper qui évite le téléchargement de 100MO d’application. C’est une application je l’on testera une fois sans y revenir. C’est dommage, un simple one shot marketing.

    La vrai trouvaille c’est l’interprétation par MyLittleParis d’une technologie difficile à aborder : Le miroir magique.

  • 8 novembre 2010 à 16:23
    Permalink

    @ DandyMaxim: qu’entendez-vous par « le miroir magique de mylittleparis »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.