Hermès (re)-débarque en Chine

Il l’avait annoncé il y a quelques mois. Maintenant, c’est fait. Le groupe Hermès a inauguré hier, à Shangai, sa toute première boutique de la marque SHANG XIA (qui signifie haut-bas). Celle-ci se veut être la vitrine du savoir-faire chinois et sera limitée au marché asiatique dans un premier temps.

Paul Delort shangxiaprint

« Nous sommes très émus car c’est la naissance d’un bébé. » (Patrick Thomas, PDG d’Hermès)

Le magasin de 123 mètres carrés au style très épuré propose des meubles, des vêtements, des chaussures et des objets de décoration. Pour cette toute première collection, la maison de luxe a décidé de faire appel à la directrice artistique Jiang Qionger, également actionnaire minoritaire de la marque. Au total, une vingtaine d’artisans donnent vie au design des 12 créateurs de la marque.

« Si Shang Xia devient un concurrent d’Hermès sur ce marché, ce sera un succès. »

Shang Xia fonctionnera de manière indépendante de la maison mère. Pour le Président Patrick Thomas, il n’est pas question de fusion acquisition, mais plutôt de croissance organique. Rappelons qu’aujourd’hui, le marché chinois représente l’un des principaux marchés du groupe avec une croissance de près de 45% en 2009 pour la zone Asie (hors Japon). Une deuxième boutique devrait probablement ouvrir à Paris, mais nous n’en saurons pas plus.

Et vous? Qu’en pensez-vous? La maison Hermès a-t-elle bien fait de créer une nouvelle marque spécifique à la zone Asie? Personnellement, j’attends de voir la première collection avant de juger!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.