Pourquoi les marques de luxe ne développent-elles que des applications iPhone?

Je vous ai déjà fait part plusieurs fois de mon agacement à ce sujet; je me suis dit que cette question pouvait faire l’objet d’un article pour E-luxe.

1302037962_Macintosh HD android-market-2-icon Windows-icon

Un marché des téléphones mobiles très concurrentiel

Les marques de luxe ont bien compris l’intérêt de développer une véritable stratégie digitale dans l’ère du web. Elles ont également compris que la problématique des téléphones portables, en particulier les smartphones, faisait partie intégrante de leur stratégie digitale. Mais voilà, quand on y regarde d’un peu plus près, elles n’investissent quasiment que dans les iPhones, alors que qui dit smartphones dit aussi Android, Blackberry, Windows Mobile etc. En négligeant ainsi ces systèmes d’exploitation (OS), les marques perdent une partie de leurs clients potentiels et donc une partie de leur ROI. Les clients peuvent ainsi se sentir peu écoutés voire exclus par la marque.

Or les conséquences peuvent être très importantes: Android vient tout juste de dépasser Apple en termes de part de marché aux Etats-Unis. En france, le nombre de possesseurs de mobiles sous Android a cru de 19% en 1 an (chiffres relevés par ComScore) alors que le nombre de possesseurs d’iPhone a plutôt tendance à stagner voire à laisser des parts de marché aux autres OS. Alors pourquoi les marques de luxe préfèrent-elles encore aujourd’hui investir les iPhones?

PDM OS 2011

Les possesseurs d’iPhone plus dans la cible des marques de luxe?

Une récente étude, réalisée en 2010 par Pageonce, a démontré que les possesseurs d’iPhone avaient de plus hauts revenus et étaient plus enclin à dépenser. Ils dépenseraient 35% de plus par mois avec leur carte de crédit que les possesseurs de Windows mobile ou Android. C’est pourquoi les marques de luxe auraient tendance à privilégier ce système d’exploitation.

On constate d’ailleurs que le nombre d’applications payantes sur iPhone est plus élevé que sur les autres OS: 66% d’applications payantes pour Apple contre 34% pour Android en février 2011. Cela est dû notamment aux contrôles avant publication de l’application par Apple et aux coûts des licences. Les développeurs en herbe auraient donc tendance à aller « polluer » les autres OS Store plutôt que l’Apple Store.

android-guilt Amble-Louis-Vuitton-iPhone-1

Par ailleurs, l’OS Android étant développé sur tout type de terminaux (HTC, Samsung etc.), les nombreuses contraintes techniques liées à l’optimisation de l’affichage sur les différentes tailles d’écran auraient tendance à dissuader les développeurs de créer des applications disponibles sur tous les terminaux. Ils préféreraient ainsi développer une unique version sur iPhone. Cette problématique est d’autant plus importante dans le secteur du luxe, où l’image de marque reste une priorité dans les stratégies digitales des maisons de luxe.

Enfin, l’iPhone reste aux yeux des marques le « first mover » en matière d’applications mobile. Il est donc une référence pour beaucoup d’entre nous.

Conclusion: le client est roi!

Pour conclure, je vais citer un Directeur d’études chez ABI Research, Neil Strother, qui résume très bien ce qu’un client attend d’une marque. Pour N.Strother, les smartphones offrent aujourd’hui quasiment tous les mêmes fonctionnalités (GPS, partage de carnet d’adresses, calendrier…). Il est donc possible de créer une application unique qui utiliserait ces fonctionnalités similaires sur différents types de mobiles. Si un client fidèle souhaite changer de téléphone, il s’attend à retrouver sa marque sur n’importe quel autre appareil. Les marques ont donc tout intérêt à développer une stratégie multi-plateformes si elles souhaitent satisfaire leurs clients.


4 pensées sur “Pourquoi les marques de luxe ne développent-elles que des applications iPhone?

  • 22 avril 2011 à 09:07
    Permalink

    C’est vrai qu’une seule et meme version est ce que demande l’annonceur et le client.
    Quand c’est possible, mieux vaut réaliser un site mobile qu’une application (ou plutut autant d’applications que de plates-formes en attendant un socle commun du type Air).

  • 26 avril 2011 à 02:21
    Permalink

    Ca me fais vraiment marrer de constater à quel point le fan club de Steve Jobs et de ces produits manque d’objectivité. Deux chercheurs ont récemment découvert l’existance d’un fichier qui permet de suivre tous les mouvements des utilisateurs d’Iphone … Vous etiez au courant avant moi j’imagine. Et malgré ça j’ai toujours des potes qui cherchent à prendre la défense d’Apple. Google et Apple nous doivent des réponses clairs, ils commencent à faire flipper.

  • 16 janvier 2013 à 14:10
    Permalink

    Bonjour,
    Je fais mon mémoire sur les applications mobiles des marques de luxe et je dois formuler une problématique à partir d’une expression COMMENT/POURQUOI/ DANS QUELLES MESURES etc… et ALORS QUE (pour signifier qu’il y a des limites au sujet)
    Je vous demande donc que mettre dans la partie « alors que ». Quelles sont ou quelle est la problématique des applications mobiles des marques de luxe s’il y en a une?

  • 16 janvier 2013 à 14:33
    Permalink

    Bonjour Victoire,

    Malheureusement votre question est très vaste/vague…l’investissement dans le M-Commerce est une question assez récurrente, mais je pense qu’avant de formuler une problématique, essayez de vous renseigner un maximum sur les applications mobiles, les fonctionnalités présentes, les évolutions etc. Ensuite, une fois que vous connaîtrez assez bien votre sujet, vous pourrez formuler une problématique. En tout cas, c’est ainsi que je m’y prendrai pour réaliser ce mémoire.

    Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.