La contrefaçon des produits de luxe sur internet, les astuces pour ne pas se faire avoir!

Pour faire suite à mon précédent article sur la bataille juridique qui oppose Ebay à LVMH à propos de la contrefaçon, voici une vidéo sur la contrefaçon de produits de luxe sur internet (diffusée aux US au « Today Show consumer » en 2007):

Cette vidéo date un peu mais voici les chiffres actuels de la contrefaçon en 2008 (source: Commission Européenne sur la fiscalité et l’union douanière):

En 2008, il y a aurait eu 49 381 opérations de contrefaçons saisies aux douanes dans le monde, soit une hausse de 13% par rapport à 2007. Cela représente plus de 178 millions de produits contrefaits, soit une hausse de 126%! Evidemment, ces chiffres ne sont pas représentatifs de la quantité réelle de contrefaçons. Il peut s’agir soit d’une hausse effective du nombre de contrefaçons, soit d’une plus grande efficacité des douanes… Dans plus de 25% des interventions, il s’agissait de vêtements et d’accessoires. Viennent ensuite (mais en bien plus faibles quantités) les bijoux, les équipements électroniques, les médicaments…Les produits de luxe ne sont bien sûr pas épargnés.

La question qui se pose aujourd’hui, ce sont les ventes de contrefaçons sur internet, et notamment sur Ebay, qui comme je l’ai dit précédemment, doit faire face aujourd’hui aux accusations de LVMH concernant la vente de produits contrefaits sur son site.

Pour rappel, toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.

Ainsi, toute personne surprise en flagrant délit de contrefaçon est soumise à une sanction pénale pouvant aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende, mais sa responsabilité civile est également engagée (Dommages et Intérêts). Attention, les personnes qui achètent de la contrefaçon sont aussi susceptibles d’être sanctionnées.

Dans ce cas, comment savoir si un produit est contrefait ou non?

Concernant les marques de luxe, le plus sûr est d’acheter directement le produit dans une boutique de la marque. Evidemment, on ne peut pas toujours se permettre d’acheter un produit neuf, donc on est vite tenté d’aller sur Ebay pour faire LA bonne affaire. Mais attention dans ce cas là! Pour savoir s’il s’agit d’une contrefaçon, premièrement regarder le prix…si vraiment le prix vous semble suspect (un sac LV à 100 euros, on va éviter hein…) laissez tomber. Deuxièmement, regardez bien le nom du produit. Parfois le vendeur écrit: « sac à main façon Chanel »…Vous êtes certains que ce n’est pas du Chanel. Troisièmement, si le vendeur vous garantit qu’il s’agit d’un « vrai », et si vous habitez dans la même région que ce vendeur, demandez lui de vous retrouver devant la boutique de la marque en question pour demander une expertise du produit par un professionnel. Si le vendeur refuse, vous savez ce que vous devez faire…

Généralement, un produit de luxe doit être parfait. Il ne doit y avoir aucun défaut, que ce soit dans le cuir, les coutures, les gravures…s’il y a le moindre petit détail suspect, c’est sûrement que ce n’est pas du « vrai ». Et puis, le plus simple reste d’avoir le ticket de caisse et le certificat d’authenticité qui font preuve de garantie de la valeur du produit.

Il y a plein d’autres astuces pour déceler le vrai du faux, si vous les connaissez n’hésitez pas à en faire part. Ça peut servir à tout le monde!

J’ai également trouvé un musée à Paris, le musée de la contrefaçon, qui comme son nom l’indique, vous explique comment faire pour ne plus vous faire avoir! il y a près de 350 objets comparés. Le musée se situe au 16, rue de la Faisanderie – 75116 Paris et est ouvert du mardi au vendredi sur réservation.

Voici quelques photos prises dans ce musée:

Dior

JPGaultier

RayBan

(source: Journal du Net)

3 pensées sur “La contrefaçon des produits de luxe sur internet, les astuces pour ne pas se faire avoir!

  • 12 novembre 2011 à 12:22
    Permalink

    Bonjour, J’ai l’impression que nous nous sommes fait rouler suite à l’achat d’une montre NIXON. Nous l’avons acheté sur le site STOCK FINAL et elle est arrivée dans un plastique sans boîte ni mode d’emploi. Ce modèle n’a jamais existé dans cette couleur, elle ne s’est jamais éclairée comme les modèles de cette marque et après une semaine au poignet, le bracelet était désolidarisé de la montre. Bref on s’est fait arnaqué de 46.90 euros, c’est pas énorme mais on a une montre qui sert à rien et de plus cassée maintenant. Voila ! N’achetez pas sur ce site

  • 23 novembre 2012 à 21:19
    Permalink

    Pour la dernière photo je pense que c’est l’inverse… Rayban ne colle pas d’étiquette sur ses verres 🙂 ils sont gravés.

  • 23 novembre 2012 à 22:13
    Permalink

    Exact ! Merci Ludivine pour la correction !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.